avril 2006


Ton ex-boss te regrette. Il a même écrit un livre là-dessus.

 

Hihihi!

Parce que ça fait longtemps que je n'ai pas fait un Open post officiel, et parce que ça me manque, de vous lire quand je vous donne toute la lattitude pour écrire ce qui vous tente, sur le sujet qui vous tente.

Et aussi parce que j'ai un moyen travail de traduction à terminer aujourd'hui et que de vous lire, quand j'aurai livré, ça va me récompenser!!

Au fait, c'est moi qui aassure l'opinion de la non-fumeuse (modérée), sur Débats.ca, cette semaine.

P.S. : René, je ne t'ai pas oublié. Dès que je livre, je m'y mets!!

Et se protéger, quand on sort. On ne sait jamais ce qui peut arriver!!

Deux mondes. Littéralement. Autant je suis partie de chez l'agence A la queue entre les jambes (oui, bon, c'est une figure de style, pfffffff!), autant cet après-midi je ressentais un agréable sentiment d'avoir de la valeur à mon départ de l'agence B. Ou plutôt : le sentiment que ma valeur professionnelle a été reconnue.

D'abord les tests : 98% sur le test de français et 98% sur le test d'anglais, ce qui ne signifie qu'une seule faute sur chacun. Parcours sans faute pour Word, Excel et PowerPoint. 70 mots/minute au test de vitesse de saisie. The usual stuff. (Ici, une petite précision s'impose. J'ai toujours eu peur de paraître prétentieuse en révélant ce que je sais faire. Mais je ne le suis pas. Je sais ce que je peux et ne peux pas faire; et les tests, j'obtiens sensiblement les mêmes résultats d'une place à l'autre, alors…)

Ça a impressionné la dame qui me recevait. Qui m'a posé les questions d'usage sur mon parcours professionnel, qui m'a demandé si je suis en mesure d'accomplir telle, telle, telle tâche. Qui m'a demandé de lui parler de moi. Qui a voulu connaître mes attentes salariales (tadam… tadam…. tatatatatatatatatatatata ADADA!!!! – sur l'air de Jaws). ET qui m'a dit, en bout de ligne : «Mais vous êtes (en mesure d'accomplir le travail d')une adjointe, pas seulement d'une secrétaire! Et vos notes le prouvent, vous êtes parfaitement bilingue, ça se paie, ça!!» Et qui a inscrit 5K de plus que ce que j'ai demandé, à la case «Attentes salariales annuelles». Qui m'a ensuite expliqué que son travail à elle, c'était de me vendre (bon, pas moi, mes compétences, re-pffffff!); qu'elle avait suffisamment de données pour le faire à des employeurs sérieux, qui offrent un salaire à la mesure de ce que je vaux (dixit elle, pas moi).

Il ne lui manque, en fait, qu'un tout petit truc : un CV remanié. Et c'est là que je suis restée sans voix devant sa façon de faire. Parce que le curriculum vitae, c'est quelque chose de très personnel, pour moi. Cette femme-là m'a déjà envoyé le CV que je lui avais fourni, une fois où j'en avais eu besoin alors que je n'étais pas chez moi, et ce qu'elle m'a envoyé, c'est une version de mon CV qu'elle avait modifiée sans me le dire (et bourré de fautes, là ou elle avait modifié). Madame d'aujourd'hui y est simplement allée de quelques suggestions où je pouvais, en groupant ces expériences-ci, et celles-là, là, faire en sorte que mon parcours reflète davantage la diversité de mon expérience tout en allégeant la longueur (2 pages, c'est mieux que 3, c'est bien connu). Et elle l'a fait de telle sorte que j'ai pris son commentaire pour ce qu'il était, m'aider à rendre mon outil de promotion plus efficace, au lieu de le prendre pour une critique.

Vraiment, une professionnelle. J'ai confiance.

Bon, je vais aller faire mes devoirs…

Ce soir à 20 heures, Télé-Québec présente un documentaire produit par la boîte pour laquelle j’ai travaillé : Le génocide en moi, réalisé par Araz Artinian, qui porte sur le génocide arménien de 1915. Génocide qui n’est toujours pas reconnu par le gourvernement turc, et par conséquent, qui constitue une plaie encore ouverte, jamais guérie pour ce peuple.

C’est un des films que j’ai vu concevoir et produire, mais dont je n’ai pas eu la chance de voir le produit fini. Et pour avoir fait la connaissance d’Araz, une fille absolument géniale, composée de gentillesse et de générosité 100% pures et sans pulpe, je compte bien ne pas me laisser distraire, question de constater que son talent égale ses grandes qualités. Pour ceux qui ont envie de faire connaissance avec elle, il y a un mot de sa part, ici, sur qui elle est, son histoire, et l’histoire de son documentaire. Elle a également lancé, il y a un an, son site web : 20 voices (en anglais), l’histoire de 20 survivants du génocide arménien de 1915.

Araz, si un jour tu tombes sur ce billet, I miss you, your kindness, your sweetness and your smile!!

Demain (jeudi) j'ai rendez-vous dans une autre agence. Cette fois, ce sont eux qui m'ont convoquée, suite à un poste affiché sur Jobboom pour lequel j'ai postulé. La femme qui m'a appelée semble un peu plus… comment dire… normale! On verra bien.

Suite à mon billet sur l'impact de mon look lors d'une entrevue pour un emploi, Magique m'a laissé un commentaire qui m'a conduit à un billet qu'elle avait écrit sur un sujet très connexe. C'est à pleurer de rire.

Le blogue s'appelle De choses et d'autres et il s'en va dans mes perles, oui, oui, oui! J'ai bien l'intention de lire toutes ses archives!

Pendant que ces messieurs ont le nez rivé au téléviseur pour suivre les séries, j’en profite pour vous partager des petits trucs-beauté écolos qui-ne-coûtent-pas-la-peau-des-fesses. J’en ai toute une compilation de ces trucs «verts», que j’ai amassés depuis que je navigue sur le net. En voici donc quelques-uns. Efficaces également pour ces messieurs qui prennent soin de leur personne…

Cernes foncés sous les yeux :
Râper une pomme de terre sur deux morceaux de gaze (coton à fromage) et appliquer sur les yeux pendant 15 à 20 minutes. Rincer à l’eau tiède. On peut aussi couper une figue fraîche en deux et placer chaque moitié sur chaque oeil.

Épilation des sourcils :
Pour diminuer la douleur lors de l’épilation des sourcils, appliquer une petite quantité d’Oragel pour bébé avant de les épiler ou alors les épiler juste après une douche chaude pendant que les pores sont encore ouverts.

Dents blanches :
Frotter ses dents avec des feuilles de sauge fraîche les nettoie et les blanchit.

Lèvres douces :
Il est possible d’exfolier ses lèvres au moyen d’une brosse à dents et d’un peu de vaseline. Brosser doucement les lèvres et s’assurer de ne pas avaler la vaseline. On peut aussi exfolier avec du jus de citron.

Points noirs :
Faire dissoudre 1 cuillerée à table de gélatine neutre Knox dans 1 1/2 cuillerée à table de lait. Faire chauffer au micro-ondes pendant 10 secondes. Appliquer sur tout le visage (éviter les sourcils si vous souhaitez les garder!) et laisser sécher pendant 30 minutes. Ce mélange se resserrera beaucou au séchage, alors si le téléphone sonne, laissez le répondeur s’en occuper. Une fois sec, tirer doucement pour l’enlever. Ce truc fonctionne aussi bien que les bandes faciales Bioré et retire tous les points noirs et les impuretés.

Ongles cassants :
Faire tremper ses ongles dans de l’huile de germe de blé tiède pendant environ 5 minutes. Assécher l’huile et masser les ongles. Ça renforcit les ongles faibles et cassants.

Oh non! Il ya une échelle dans mes bas nylon!!
Pour éviter ce genre de problème, il y a moyen de les rendre plus résistants et durables : mélanger deux tasses de sel (sel de table ordinaire) à 4 litres d’eau. Faire temper les bas neufs dans cette solution et laisser tremper pendant 2 à 3 heures. Rincer doucement à l’eau froide et suspendre pour sécher. Ce que le sel fait, c’est de renforcer les fibres des bas. C’est un truc qui vient directement du producteur de sel Morton.

Je pense qu’Annick est tannée de mes mésaventures chômagesques…. Ou alors elle veut me changer les idées (comme je la perçois, ça serait plutôt la deuxième option!). Quoiqu’il en soit, voici :

J’ai hâte d’arrêter de m’en faire pour nos finances
J’ai hâte de me trouver une job (pour arrêter de m’en faire pour nos finances)
J’ai hâte à l’été
J’ai hâte de pouvoir recommencer à voyager
J’ai hâte de revoir Anne-Marie
J’ai hâte de me réinscrire au gym
J’ai hâte qu’Époux-Stouflant commence ses études.
J’ai hâte de prendre un café avec lui et un autre avec elle
J’ai hâte de retourner passer une fin de semaine (ou des vacances) à Québec
J’ai hâte, à chaque matin, de vous écrire et/ou de vous lire.

Bon il faut tagger? Alors je la repasse à Joss et à Maggie.

La saison est ouverte!Lynne, mon amie-contributrice à ce blogue m'a laisser un beau gros commentaire sur mon billet de samedi. Il est tellement plein de bon conseils que je me suis dit que ça valait la peine de lui donner la visibilité qu'il mérite.

« Bonjour Nicole, ceci est le commentaire le plus long que j'ai écris à ce jour mais je voulais le partager avec tes amis blogueurs. Voici le résultat de mes lectures sur la recherche d'emplois.

"Les 5 pires façons de chercher un emploi" :

1. Utiliser Internet: taux de succès 1% à 10%.
2. Poster des C.V.,à des employeurs choisis au hasard: taux de succès 7%.
3. Répondre aux annonces dans les revues professionnelles ou spécialisées: taux de succès 7%.
4. Répondre aux annonces des journaux locaux: taux de succès 5% à 24% (selon l'échelle salariale demandée).
5. Recourir aux agences d'emploi ou aux firmes de recherche privées: taux de succès 5% à 24% (selon l'échelle salariale demandée).
**Selon des études il y a "une" embauche sur "1470 C.V."

Je ne vais quand même pas te laisser avec ce constat déprimant alors voici :

"Les 5 meilleures façons de chercher un emploi":

1. Demandez des pistes d'emplois: parents, amis, membres de la collectivité, blogueurs (ça c'est de moi ;0),personnel des centres de carrière. Taux de réussite:33%.
2. Frappez à la porte de tout employeur, usine ou bureau qui vous intéresse, que vous sachiez ou non s'ils ont un poste vacant. Taux de réussite: 47%.
3. Seul(e), utilisez les Pages jaunes, pour identifier des domaines qui vous intéressent dans la ville où vous habitez. Appelez ensuite les employeurs inscrits aux rubriques trouvées, pour leur demander s'il y a des postes vacants dans votre domaine de qualification. Taux de réussite: 69%
4. En groupe avec d'autres chercheurs d'emploi, utilisez les Pages jaunes. Taux de réussite: 84%.
5. L'approche créative de recherche d'emploi ou de changement de carrière. Taux de réussite: 86%.

Qu'est-ce que "l'approche créative" de la recherche d'emploi ou du changement de carrière? La minorité créative a commencé par s'interroger sur le pourquoi de la désuétude de notre système de recherche d'emploi. Ce système comportait trois fausses suppositions.

FAUSSE SUPPOSITION #1: Le chercheur d'emploi doit être assez vague sur ce qu'il veut faire afin de pouvoir profiter des postes susceptibles de devenir vacants. Pas étonnant qu'il y aie un pourcentage si élevé de gens "sous-employés". Si vous ne formulez pas exactement vos compétences d'abord à vous-même puis aux employeurs que vous rencontrez, vous laissez à d'autres le soin de prendre cette décision. Ils définiront pour vous ce dont vous êtes capable et décideront eux-mêmes de vos aptitudes.

FAUSSE SUPPOSITION #2: Le chercheur d'emploi doit se concentrer sur les entreprises ayant déjà affiché un poste vacant.

FAUSSE SUPPOSITION #3: Les employeurs ne voient que les gens qui écrivent bien.

LES TROIS SECRETS D'UNE RECHERCHE D'EMPLOI RÉUSSIE :

SECRET DU SUCCÈS #1 :
Vous devez décider exactement ce que vous avez à offrir. Cela veut dire identifier, pour vous-mêmes et pour les autres, vos compétences préférées, par ordre de priorité ou d'importance pour vous. (Voir le livre "Découvrez vos aptitudes" aux Éditions Reynald Goulet).

SECRET DU SUCCÈS #2 :
Vous devez décider exactement où vous voulez utiliser vos compétences. Cela implique deux choses. Vous devez d'abord identifier vos sujets ou champs d'intérêts préférés ainsi que vos préférences géographiques. Vous devez ensuite les explorer par la recherche (dans les livres ou sur Internet) et par l'entrevue d'information personnelle.

SECRET DU SUCCÈS #3 :
Vous devez trouver les sociétés qui vous intéressent le plus, qu'elles aient ou non affiché un poste vacant. "Les trouver" veut dire utiliser vos contacts personnels pour obtenir un rendez-vous. Mais pas n'importe quel rendez-vous. Un rendez-vous avec la seule personne qui a vraiment le pouvoir de vous embaucher pour le travail qui vous attire le plus. (Trouver cette personne implique évidemment une certaine recherche). Pour tout chercheur d'emploi qui veut davantage qu'un "simple job", ce remède de la minorité créative est "crucial".

Voilà! Si je partage ces informations ici au lieu de te les faire parvenir par e-mail c'est pour en faire profiter d'autres visiteurs qui sont dans la même situation. Je ne prétends pas que c'est parfait comme méthode de recherche d'emploi mais je considère l'approche très intéressante. Bon je crois que mes prochains commentaires se limiteront à des sourires et des clins d'oeil, loll!Bonne chance à tous!»

Ma belle Lynne, ne te limite pas aux clins d'oeil et aux sourires – tes contributions sont toujours très appréciées. Et aujourd'hui, je suis certaine que ce message peut en aider plus d'un. De ma part et de celle de tous ceux à qui ton message sera utile, MERCI!

J'ai eu une conversation téléphonique avec une femme d'ici, qui a aussi une (petite, très petite) entreprise de placement, principalement de remplacements de vacances et avec qui j'ai fait affaire par le passé, qui m'a laissé comprendre, à mots à peine couverts, que peut-être que mon poids m'empêche d'accéder à des postes permanents (?!?!?!). You-hou, je ne postule pas pour un poste de mannequin ou d'animatrice-télé!!

Miss Patata, je commence à adhérer à la théorie de la conspiration, là…

Du reste, vous m'avez fourni des pistes, des liens, des suggestions et un soutien qui ont pour moi une valeur inestimable.

Merci, de mon fond.

Page suivante »