Rien à faire, je ne sais plus comment retrouver le fil de cette vie de fou et en refaire une balle facile à dérouler.  Tout n’est qu’enchevêtrement, noeuds, pagaille. Le temps file à une allure folle, et quand arrive le soir, je n’ai fait que le quart de ce que j’aurais voulu. Ma maison ressemble à un lendemain de tornade, mon meilleur ami me croit morte, on mange sur le pouce, et je fais ce qui doit être fait dans l’ordre du premier problème arrivé, premier réglé. Et je manque de temps pour écrire ici (et pourtant, dieu que j’en ai envie!), pour m’occuper de moi (ça fait des mois que je me dis que j’ai besoin ET envie de retourner au gym), pour rendre mon chez-moi présentable (plus question de recevoir qui que ce soit d’ici là), et tout ce qui me poursuit, d’une heure à l’autre c’est cette fatigue dont je n’arrive pas à me débarasser…

J’espère refaire surface bientôt…

Publicités