Coconut a franchi un nouveau pas en direction de la « full adolescence ».  Depuis hier, il a sa première « vraie » blonde.

D’un côté, la spectatrice en moi est contente pour lui, je le regarde porter son nouveau personnage de jeune homme, je le vois heureux et ça me rend, moi aussi, heureuse.

Et je m’efforce d’ignorer l’autre coté de cette médaille, celui qui voudrait que je me sente vieille. Je vais plutôt choisir de demeurer jeune, essayer d’être cool, de doser la mère responsable qui veille sur eux et celle qui veut demeurer cool.  Mon modèle, ici, ne peut être qu’une seule personne : elle.

Publicités