Ce billet ne s’adresse qu’à une seule personne : celui ou celle qui a cloné ma carte de guichet la semaine dernière et qui a vidé mon compte de presque tout ce qu’il contenait. Je suppose que je devrais le ou la remercier de m’avoir laissé 17$…

Oui, mon institution financière a des assurances, oui je serai remboursée mais… le trouble que ça cause, c’est loin d’être une partie de plaisir. Et juste avant Noël comme ça…

Publicités