Mes acouphènes vont me rendre folle, aujourd’hui. Hier, ils m’ont tenue éveillée pendant un moment, ensuite c’est l’apnée qui s’est chargée de ne me faire dormir « qu’en surface ».  Je pense que je souffre d’A(pnée)-couphènes.

Il n’y a pas qu’à lui que ça arrive.  Je ferai un billet sur le sujet en fin de semaine.

Qui l’eut cru?  Je me suis inscrite à un cours de base en… assurances. Et ce n’est même pas pour me réorienter, mais il n’existe aucun cours de traduction sur le sujet. Et j’ai besoin de terminologie, mais j’ai surtout besoin de savoir de quoi je parle, quand je traduis un texte, au travail. Aux grands maux les grands remèdes. Le cours sera en français, et le livre en anglais. En espérant que mon cerveau ne boycotte pas ce qu’on essaiera de m’enseigner.

Demain soir, Mel et moi on s’en va casser les oreilles du peuple, dans un bar karaoké de l’est de Montréal.  S’il se trouve des volontaires pour venir prendre un verre avec nous et peut-être même en rajouter au niveau vocal, mon mail est dans le haut de mon menu de droite.

À partir de ce soir, c’est le 6e Int’l Art Tatoo Montreal Convention.  Si j’ai une chance de faire retoucher ma dernière folie (ratée), clair que je vais sauter sur l’occasion. Des photos s’en viennent!

Parlant de photos, je vais bientôt vous dévoiler le repère secret d’où je vous écris le plus souvent. Parce que j’ai promis à Matoue.

Ça fait que… c’est ça.

Publicités